La marche méditative avec Thich Nhat Hanh

La marche méditative avec Thich Nhat Hanh

Armand Florea

Nous marchons toute la journée, pour nous rendre au travail, pour passer d’une pièce à l’autre dans notre maison. Mais combien de fois par jour sommes-nous conscients d’être en train de marcher ? Combien de fois prenons-nous le temps de sentir notre corps en mouvement, la terre ferme sous nos pieds et le bien-être que cela nous procure ? Au lieu de nous précipiter d’un point à un autre comme des somnambules, Thich Nhat Hanh nous propose, grâce à la pratique de la pleine conscience, de faire de cet acte quotidien une source de joie et d’apaisement

” Chaque fois que nous ramenons notre attention à notre souffle et à nos pas, c’est comme si nous nous réveillions. Chaque pas nous ramène dans l’ici et le maintenant. Nous pouvons toucher la Terre, voir le ciel et prendre conscience de toutes les merveilles qui sont entre les deux. À chaque pas, il existe une possibilité d’être dans la pleine conscience, la concentration et la vision profonde. “ Thich Nhat Hanh

Citations du Bouddha et d’un de ses disciples directs sur la marche méditative

Ô moines, il y a cinq bénéfices dans la marche méditative. Quels sont ces cinq ? On est plus endurant pour de longs voyages (à pied). On est plus endurant aussi pour l’effort (de la méditation). On a peu de maux physiques. On digère bien ce qui est mangé, bu mastiqué et gouté. La concentration qu’on atteint par la marche méditative dure longtemps. (Anguttara Nikâya 5:29).

En percevant ce qui est devant et derrière, tu dois fixer l’attention sur la marche méditative, avec les facultés des sens tournées à l’intérieur, et l’esprit qui ne s’échappe pas (Anguttara Nikâya 7:58)

Citations du Bouddha et d’un de ses disciples directs sur la marche méditative

Le témoignage d’un disciple direct du Bouddha :

J’ai quitté ma demeure écrasé de fatigue. En me rendant à la piste pour la marche méditative, je suis tombé. Je me suis frotté les membres, et finalement je suis arrivé́ sur la piste, j’ai effectué́ la marche méditative et je me suis bien rééquilibré l’esprit. L’attention sage s’est enlevée en moi, le danger de l’existence est devenu clair, le détachement s’est établi, et mon esprit obtint la Libération. (Theragâthâ 271-273)

Chankama – la marche méditative 

« Nous allons marcher

Nous marcherons seulement.

Nous prendrons plaisir à marcher,

sans penser à arriver où que ce soit.

Marcher paisiblement.

Marcher avec bonheur.

Notre marche est une marche de la paix.

Elle est une marche du bonheur;

Puis nous découvrons

qu’il n’y a pas de marche de la paix ;

que la paix est la marche;

qu’il n’y a pas de marche du bonheur ;

que le bonheur est la marche.

Nous marchons pour nous.

Nous marchons pour tous,

toujours main dans la main.

Marcher et toucher à la paix,en tout instant.

Marcher et toucher au bonheur,en tout instant.

Chaque pas est porteur d’une brise fraîche.

Chaque pas fait naître une fleur sous nos pieds.

Embrassez la Terre de vos pieds.

Imprimez sur la Terre votre amour et votre bonheur.

La Terre sera un lieu sûr

lorsque nous sentirons suffisamment de sécurité en nous. »

 Thich Nhat Hanh

Dans la tradition des moines de la forêt du nord-est de la Thaïlande, on insiste particulièrement sur cette pratique. Beaucoup de moines marcheront pendant de longues heures comme un moyen de développer leur concentration, parfois jusqu’à 10 ou 15 heures par jour !

 

Voici en partage une méditation en pleine conscience et marche au Village des Pruniers, avec le son d’origine. 

Hommage à notre cher Maitre